/ Chronique blabla llf,qfq © DR

WYHIWYSWYHIWYS

Pour WYHIWYS (What You Hear Is What You See), création pour Makery, l’artiste Damien Bourniquel compose un mash-up de vidéos Youtube nourri d’ASMR, cette tendance «lourde» qui relaxe l’internaute en chuchotis. Apprend-on mieux à poncer une pièce imprimée en 3D dans cette hyperproximité des sons ?

WYHIWYS 8, Damien Bourniquel, 2017:

 

Damien Bourniquel est un artiste hacker, glitcheur, adepte de la bidouille créative. Pour Makery, il invente WYHIWYS (What You Hear Is What You See), clin d’œil au fameux WYSIWYG (What You See Is What You Get, littéralement « tel quel » en parlant d’une interface utilisateur), où le son devient visuel et l’image se fait sonore.

Damien s’attaque pour ce nouvel opus à la tendance sur Youtube des vidéos ASMR, ou Autonomous Sensory Meridian Response, soit, en français, « réponse automatique des méridiens sensoriels ». Une nouvelle (?) façon de se relaxer qui passe par des vidéos chuchotées, proposant un massage cérébral qui pourrait provoquer des « orgasmes senso-auditifs ». Forcément, le phénomène a conquis le cœur des makers qui partagent leurs tutos en les chuchotant.

Pour parvenir à cet effet d’hyperproximité des sons, les Youtubers ASMR utilisent en grande majorité un micro binaural, capable de restituer les sons dans l’espace 3D tout près entre nos deux oreilles. Dans ce mash-up chuchoté, on retrouvera la méthode pour construire son micro binaural, la présentation d’un magazine papier sur le Raspberry Pi, un tuto de nail art ou la méthode pour poncer une pièce imprimée en 3D et pour nettoyer un disque vinyle à la colle à bois… Sans oublier le cours de danse du ventre soupiré… Retrouvez le lien vers chaque source à la toute fin de la vidéo (en haut à droite).

 

Retrouvez les précédentes chroniques WYHIWYS

Le site de Damien Bourniquel

La newsletter Makery

Chaque semaine, l’essentiel de l’actu des labs. (archives)